jeudi 6 novembre 2014

Nettoyage du clavier

Le clavier du piano est d'origine et ne semble pas avoir été nettoyé depuis très longtemps. Les ivoires sont jaunis et très usés par des années de pratique.


Je n'ai pas décidé de changer les revêtements de touches, je le ferai sur le prochain piano !!
Je vais donc nettoyer l'ensemble des touches. La lecture du livre "Trucs et procédés du Bois" de Jean-Paul COUTRAIT est très intéressante et préconise, pour le nettoyage des ivoires d'utiliser du blanc d'Espagne. J'utilise du Blanc de Meudon dissout dans un peu d'eau chaude que j'applique sur les ivoires. Après séchage, un chiffon imbibé d'alcool éthylique dénaturé (alcool à brûler) permet de supprimer les traces et tâches des touches.
Pour finir de blanchir, j'utilise avec précaution de l'eau oxygénée (130 volumes). Le résultat est assez bon.




Les flancs de touches sont légèrement poncés notamment pour enlever les traces de sueur  

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Je viens de lire votre travail. j'ai egalement un piano pleyel de 1928. N° de sortie : 184550. J'habite en région parisienne et je voulais savoir si vous connaissiez quelqu'un qui pourrait rétablir ce piano qui est totalement désaccordé.
    Savez-vous si ce sont des pianos rares ou pas? Si ils ont une valeur quelconque?

    Je vous remercie de votre réponse et vous remercie pour ce blog.

    Laurence (loorenc@hotmail.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je viens d'en acheter un de 1933. C'est un accordeur établi à Arcueil qui l'a restauré. Je peux vous le conseiller si vous n'êtes pas trop loin.
      Oui cela a de la valeur, surtout s'il a 88 touches. Leur sonorité est magnifique et ils sont plutôt recherchés.

      Supprimer